Comment choisir ses sous-vêtements pour rester au chaud ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A côté des sous-vêtements sexy, des portes-jarretelles et des bodys, les sous-vêtements existent aussi en version « chaud » et « hiver ». Celle-ci est destinée à garder le corps au chaud et au sec lors d’une randonnée ou une expédition en montagne, et même durant la période d’hiver.

Comment choisir les meilleurs sous-vêtements sur le marché pour voir bien avoir chaud cet hiver ?

Choisir selon la matière de fabrication

Les sous-vêtements se déclinent en différentes matières, à savoir la laine mérinos, synthétique ou mixte. La première est très prisée, car elle contient l’air, réchauffe le corps et permet de profiter d’une température environnant les 37 °C. Elle protège aussi de la chaleur quand il fait beau.

Comme elle est naturelle, cette matière offre un confort olfactif agréable. Notez également qu’elle est plus légère que la fibre synthétique. Quant à cette dernière, elle est réputée pour sa grande résistance notamment pour les usures et frottements et son temps de séchage réduit.

Le coût sera forcément plus faible que celui des sous-vêtements en laine mérinos. Sachez qu’il existe des sous-vêtements chauds conçus avec les deux matières. D’autres fabricants vont encore plus loin : ils vont chercher d’autres fibres naturelles qui sont peu coûteuses et qui disposent des propriétés tout aussi intéressantes et performantes que celles de la laine.

Choisir selon le grammage du sous-vêtement

Le but de ce critère est de trouver un sous-vêtement thermique adapté à la pratique de certaines activités sportives extérieures comme par exemple la randonnée à pied ou à vélo.

Pour ce faire, il faut vérifier l’indication gramme/mètre carré du tissu. En effet, un dessous de 150 g/m² est réservé aux activités intenses par temps moyennement froid. Son apport de chaleur est, en effet, réduit. Entre 200 et 250 g/m², on aura un apport important de chaleur.

Ce grammage correspond donc aux activités moyennement intenses par temps froid. Au-dessus de 250 g/m², l’apport de chaleur est très important. Un sous-vêtement chaud de ce grammage est recommandé si vous pratiquez des activités peu intenses lorsqu’il fait très froid.

Les critères pour des bons sous-vêtements en laine

Avant de se lancer dans l’achat de ses sous-vêtements en laine, vous pouvez vérifier certains critères essentiels pour votre choix :

-L’élasticité de votre produit : pour donner un confort optimal, l’élasticité de votre sous-vêtement doit être agréable, car votre corps est susceptible de changer au fil des saisons. Vous ne devez donc pas vous sentir trop serré, ni pas assez maintenu.

-L’absence des coutures marquées : grâce à l’absence des coutures, vous éviterez les frottements et l’irritation des zones en contact avec les coutures.

-L’évacuation de la transpiration : le plus désagréable est la sensation d’être trempé. Vos sous-vêtements doivent donc évacuer l’humidité facilement.

-La finesse du matériel : pas trop épais, ni trop fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *