Comment mettre un string ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Porter un string peut être pour certaines femmes assez compliqué. Comment le mettre ? Sous quels vêtements doit-on le porter ? Est-il possible d’en avoir un tous les jours ? Si vous vous posez toutes ces questions et que vous souhaitez savoir comment mettre un string, alors nous vous proposons de lire notre article.

Quels sont les différents types de strings existants ? Quelles sensations vais-je ressentir au porter d’un string ?

Avant de se lancer dans l’achat d’un string et de le porter dès le lendemain, il est essentiel de savoir qu’il existe non pas un mais plusieurs types de string. On y retrouve donc les trois types suivants : g-string, string classique et tanga.

Pour en savoir plus sur ces types, n’hésitez pas à consulter notre article : Type de culotte tout savoir.

Source d’angoisse chez certaines, le string fait beaucoup parler de lui dès lors qu’une femme n’en a jamais porté. On se souvient toutes de l’inconfort ressenti lorsque les sous-vêtements nous rentrent dans les fesses. Démangeaisons, inconfort, gêne, et nous en passons. Alors pour quelles raisons un string vous permettrait d’être plus à l’aise ? Car toutes les femmes qui en portent vous diront la même chose : l’effet « sous-vêtements rentrant dans les fesses » est vite oublié. Le string est souvent considéré comme la pièce de lingerie la plus confortable.

Détrompez-vous cependant, même si la plupart des femmes ne ressentent pas l’inconfort de la ficelle dans les fesses, certaines ne s’habitueront jamais ou ne supporteront pas toutes les matières. Il est évident et essentiel de tester plusieurs matières de strings avant de faire son choix définitifs. Dentelle, soie, coton, satin, les textiles sont nombreux et sont à tester. Sachez également que porter un string en dentelle sous un pantalon serré n’aura plus d’intérêt (car les sous-vêtements ne seront pas cachés), de plus, porter un g-string quand on a des poignets d’amour est à proscrire du fait que les poignées d’amour ressortiront davantage avec la ficelle fine.

Comment mettre un string en toute sécurité ?

Bien que cette pièce de lingerie soit confortable et présente de nombreux avantages, il n’en est pas moins qu’elle peut apporter des infections et des bactéries là où on souhaiterait les éviter. Quelques règles sont simples pour prévenir les dommages que le port d’un string pourrait causer : changer de string tous les jours et éviter d’en porter un chaque jour.

Le string étant en contact direct avec votre vulve et votre anus, il est important et nécessaire de se rendre compte qu’il vous faut changer de string tous les jours. De plus, il est préférable de choisir un string avec une taille de plus que votre taille habituelle. Cela vous permettra d’être plus confortable dans votre dessous mais en plus d’éviter de trop proliférer les bactéries. Et pour celles qui ont tendance à attraper des infections ou mycoses, le string en coton sera à privilégier. Diversifier les dessous permet également de diminuer le risque d’infection. De plus, sous un jean ou des vêtements amples, cela n’a plus grand intérêt.

Le string peut être responsable de plusieurs causes comme les infections urinaires ou autres. Si vous êtes sujettes à cela, nous ne vous conseillons pas de mettre un string, tout comme si vous souffrez d’hémorroïdes.

Les hommes aiment les strings : pour un rendu toujours plus sexy, porter un string peut être un réel atout de séduction.

Un rendez-vous galant de prévu ? On enfile une robe moulante très sexy. Mais voilà, si les dessous ne concordent pas avec les vêtements, la séduction et le glamour en seront totalement oublié. Sous une robe moulante, un legging ou un pantalon serré, il est préférable de se tourner vers le string. L’avantage c’est qu’il ne marque pas les imperfections et ne fait rien ressortir. De plus, il habille de façon très sexy les fesses, ce que les hommes adorent tout particulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *